1. Animaux.fr
  2. Guides
  3. Après l'adoption
  4. Comment assurer une cohabitation harmonieuse entre un chat ou un chien et un enfant ?

Comment assurer une cohabitation harmonieuse entre un chat ou un chien et un enfant ?

Au fil du temps, les chats et les chiens sont devenus de véritables membres de la famille. Mais pour installer l’harmonie dans votre foyer comportant des enfants après l’arrivée d’un animal de compagnie, il est nécessaire d’adopter les bons réflexes et de prendre des précautions. Découvrez les conseils d’Animaux.fr !

Illustration : "Comment assurer une cohabitation harmonieuse entre un chat ou un chien et un enfant ?"

Apprendre à connaître le chat ou le chien et le respecter

Nos amis les chats et les chiens sont des êtres doués de sensibilité, ainsi que d’émotions. Il est important de le rappeler à votre enfant, et de lui expliquer que votre compagnon 4 pattes a sa personnalité, son propre caractère, mais aussi sa façon de vivre auxquels il doit s’adapter.

Pour une cohabitation harmonieuse et une relation équilibrée, il est indispensable de respecter le rythme et les besoins de l’animal du foyer. Prenez le temps d’enseigner à votre enfant comment vit un chat ou un chien (territoire, habitudes à ne pas perturber, etc.).

Il est important pour votre bout de chou d’intégrer plusieurs règles fondamentales, telles que :

  • Ne pas réveiller le chat ou le chien endormi.
  • Ne pas le déranger quand il mange et s’abreuve.
  • Le laisser tranquille lorsqu’il fait ses besoins.

Décoder le comportement du chat ou du chien

Nos partenaires canins et félins communiquent avec nous de différentes façons : miaulements, aboiements, postures… Dès qu’il est en âge de le faire, apprenez à votre enfant à observer les signes et les comportements de votre boule de poils pour comprendre ce qu’elle indique (mouvements de la queue, position des oreilles, grognement, feulement…).

En outre, expliquez-lui qu’il ne faut jamais crier sur un animal ni le frapper, lui tirer la queue, les pattes ou encore les oreilles. Ces gestes lui feraient mal, et il pourrait chercher à se défendre, risquant ainsi de blesser votre enfant.

N’hésitez pas à utiliser le jeu comme moyen d’apprentissage. Vous pouvez, par exemple, demandez à votre enfant de dessiner les différentes attitudes de votre poilu et dire ce qu’elles signifient.

Apprendre à caresser le chat ou le chien et à jouer avec lui

Caresser un animal peut vous sembler naturel, mais il n’en est pas forcément de même pour les enfants, en particulier les tout-petits. Ces derniers peuvent avoir tendance à lui tirer les poils ou à le toucher dans le sens contraire des poils, ce qui s’avère désagréable.

Montrez-lui comment réaliser une caresse, paume ouverte, avec douceur et dans le sens du poil, en évitant certaines zones sensibles (oreilles, queue…). Outre l’apprentissage du geste, il est important de lui expliquer que le chat ou le chien peut être caressé uniquement lorsqu’il est disponible, et qu’il en a envie. Il faut respecter le choix de l’animal, afin d’éviter un accident.

Par ailleurs, de nombreux enfants aiment jouer avec leurs amis les animaux. Les séances de jeu sont souvent adorables aux yeux des parents ! Encore une fois, il convient d’apprendre à votre petit garçon ou à votre petite fille à manipuler délicatement leur compagnon et à ne pas le forcer s’il n’est pas disposé à s’amuser.

Privilégiez les jeux qui n’exposent pas les mains et les bras de votre enfant le temps que dure l’apprentissage. Bien sûr, restez toujours présent afin de garder un œil sur eux.

Faire attention à l’hygiène et préserver la santé

Pour finir, rappelons les précautions à prendre au niveau de l’hygiène et de la santé. Il est primordial de prendre en compte les parasites et les zoonoses (maladies transmissibles entre l’animal et l’Homme).

Afin de protéger toute votre petite famille – aussi bien les humains que les animaux –, nous vous recommandons de :

  • Traiter régulièrement votre chat ou votre chien contre les parasites internes et externes (vers, puces…).
  • Tenir ses vaccins à jour.
  • Prévoir des visites de contrôle chez le vétérinaire.
  • Vous laver les mains et celles de votre enfant après un contact avec l’animal, en particulier s’il sort.
  • Veiller à ce que votre enfant n’ait pas accès à la litière, si vous vivez avec un doux félin.

Si vous avez des questions ou besoin davantage de conseils pour assurer une cohabitation harmonieuse entre votre enfant et votre animal de compagnie, nous vous invitons à consulter un vétérinaire, voire un éducateur canin ou un comportementaliste félin.