1. Animaux.fr
  2. Articles
  3. Protection animale
  4. Qu’est-ce qu’une famille d’accueil pour animaux ?

Qu’est-ce qu’une famille d’accueil pour animaux ?

Vous avez décidé de concrétiser votre rêve en adoptant une adorable boule de poils. Après avoir repéré un animal sur le site web d’une association, vous désirez le rencontrer en personne. Toutefois, les bénévoles vous indiquent qu’il est placé en famille d’accueil. Quel est son rôle et comment fonctionne-t-elle ? Explications.

Illustration : "Qu’est-ce qu’une famille d’accueil pour animaux ?"

Qu’est-ce qu’une famille d’accueil ?

Une famille d’accueil s’engage à garder temporairement un chien, un chat ou toute autre boule de poils au nom d’une association de protection animale. Cette activité exercée à titre bénévole permet à l’animal de travailler sa sociabilisation, mais aussi d’évoluer dans un cadre familial aimant et sécurisant, le temps de lui trouver des adoptants définitifs.

Il s’agit d’une solution plus chaleureuse que le refuge animalier. En règle générale, l’hébergement dure de quelques jours à quelques mois, selon les besoins et les situations. Concernant la configuration du foyer, il peut être question d’une famille avec ou sans enfants, voire d’une personne vivant seule.

Quel est le rôle d’une famille d’accueil ?

Certaines associations de protection animale ne possèdent pas de refuge et préfèrent fonctionner exclusivement avec des familles d’accueil. Ces dernières constituent un véritable soutien pour les organismes et jouent un rôle essentiel pour les animaux recueillis après avoir été victimes d’un abandon, de l’errance ou d’un acte de maltraitance.

Pour un chien, un chat ou une autre petite bête, le foyer d’accueil s’avère généralement moins stressant que le refuge. La boule de poils bénéficie de nombreux témoignages d’affection, profite de l’attention qui lui est accordée et ne souffre pas de son abandon.

En outre, les bons samaritains s’occupant ainsi d’un animal permettent de mieux connaître son caractère et ses besoins avant son adoption. Dans certains cas, elles participent également à son éducation.

Qui des frais ? 2 cas s’avèrent possibles. Dans le premier, la famille d’accueil prend en charge ceux liés à la nourriture de son petit protégé. Dans le deuxième, c’est l’association qui assure les dépenses relatives à l’entretien et à l’alimentation. Elle se doit aussi d’assumer les soins vétérinaires (identification, stérilisation, antiparasitaire, etc.).

Combien de temps un animal reste-t-il en famille d’accueil ?

La durée de l’hébergement au sein d’une famille d’accueil est variable et certaines personnes fixent un délai. L’animal peut rester quelques jours, semaines ou mois. Au cours de cette période, l’association se donne pour mission de lui dénicher des adoptants.

Toutefois, de belles âmes s’attachent tellement à leur « invité poilu », qu’elles finissent par l’adopter. Il se peut également que l’animal demeure au nom de l’association et au sein d’une famille d’accueil jusqu’à son dernier souffle, notamment à cause de graves problèmes de santé ou d’un lourd handicap.

Enfin, l’organisme propose aux bons samaritains un chien, un chat, un rongeur, un cheval ou n’importe quel autre animal en fonction de leur rythme de vie, de leurs moyens et de l’espace qu’ils peuvent offrir.