1. Animaux.fr
  2. Articles
  3. Protection animale
  4. Qu'est-ce qu'un refuge pour animaux et comment fonctionne-t-il ?

Qu'est-ce qu'un refuge pour animaux et comment fonctionne-t-il ?

Il existe des centaines de refuges animaliers en France. Ces structures accueillent des chats, des chiens et d’autres petites boules de poils sans maîtres. Dans cet article, vous en apprendrez davantage sur leur utilité et leur fonctionnement. Explications.

Illustration : "Qu'est-ce qu'un refuge pour animaux et comment fonctionne-t-il ?"

Le rôle d’un refuge animalier

Un refuge animalier correspond à une structure d’accueil pour chiens, chats, NAC (nouveaux animaux de compagnie) ou encore chevaux. Les boules de poils, de plumes ou d’écailles peuvent être prises en charge à la suite d’un abandon, d’un acte de maltraitance, voire d’une fugue.

Alors que certaines petites bêtes se perdent, d’autres sont abandonnées par leurs propriétaires – sur le bord de la route ou directement au refuge – pour diverses raisons : un déménagement, un problème de comportement, une maladie, un divorce, un décès, un manque de temps pour s’en occuper, etc.

En cas de maltraitance, la Justice confie généralement la victime à une association de protection animale, qui la place en famille d’accueil ou l’installe dans un refuge qu’elle gère après la saisie.

Bon à savoir : les établissements ont le choix entre recevoir différentes espèces animales ou se spécialiser dans une catégorie spécifique, telle que les équidés, les rongeurs ou encore les animaux handicapés.

Le fonctionnement d’un refuge animalier

D’après l’article L. 214-6 du Code rural et de la pêche maritime : « On entend par refuge un établissement à but non lucratif géré par une fondation ou une association de protection des animaux désignée à cet effet par le préfet, accueillant et prenant en charge des animaux soit en provenance d'une fourrière à l'issue des délais de garde fixés aux articles L. 211-24 et L. 211-25, soit donnés par leur propriétaire. »

Toute personne souhaitant abandonner son animal de compagnie doit prendre contact avec l’équipe du refuge. Sur place, un bénévole ou un employé organise une discussion pour en apprendre davantage sur la boule de poils et la raison de son abandon. Plusieurs questions sont généralement posées au cours de l’entretien. Elles concernent principalement l’historique de vie du nouvel arrivant, son comportement, son caractère, son état de santé et son niveau de sociabilisation.

Certains organismes demandent une participation financière, dont le montant varie en fonction de l’espèce et de la structure (au moins 80 €). Grâce à cette somme, les membres du refuge peuvent couvrir une partie des frais vétérinaires.

À leur arrivée en refuge, les nouveaux pensionnaires bénéficient d’un bilan de santé. Le praticien les examine pour déceler toute trace de blessure ou de pathologie, leur donne un traitement contre les parasites, les vaccine et les stérilise s’ils s’avèrent suffisamment âgés. En plus de leur offrir un abri, l’équipe garantit leur protection, les soigne en cas de maladie et s’applique à leur trouver une famille aimante pour la vie.

En règle générale, les refuges ne reçoivent aucune subvention, si ce n’est par leur commune ou leur région. Par conséquent, ils fonctionnent grâce aux dons, aux ressources personnelles des bénévoles et aux frais d’adoption.

Trouver un refuge animalier à proximité de son domicile

Pour trouver un refuge proche dans votre secteur géographique, nous vous invitons à naviguer sur Internet, véritable mine d’or d’informations. Au cours de votre recherche, n’hésitez pas à consulter différents sites web d’associations afin de connaître les modalités d’accueil et d’adoption, ou les missions de bénévolat proposées, si vous désirez vous engager pour la cause animale.

Pour rappel, l’abandon d’un animal de compagnie sur la voie publique ou dans la nature est passible d’une amende de 45 000 € et d’une peine d’emprisonnement de 3 ans. En outre, l’adoption d’un chien, d’un chat ou d’une autre bête est un acte mûrement réfléchi. Avant d’ouvrir les portes de votre maison et de votre cœur à un petit compagnon, posez-vous les bonnes questions et renseignez-vous un maximum.