1. Animaux.fr
  2. Articles
  3. Après l'adoption
  4. Pourquoi la transition alimentaire est-elle importante pour son chien ou son chat et comment la mettre en place ?

Pourquoi la transition alimentaire est-elle importante pour son chien ou son chat et comment la mettre en place ?

Un changement d’aliment doit se faire progressivement chez votre compagnon à 4 pattes, notamment pour éviter quelques désordres digestifs. Dans cet article, la rédaction d’Animaux.fr vous explique l’importance de la transition alimentaire pour votre chien ou votre chat, et la manière de procéder.

Illustration : "Pourquoi la transition alimentaire est-elle importante pour son chien ou son chat et comment la mettre en place ?"

Pourquoi est-il important d’instaurer une transition alimentaire pour votre chien ou votre chat ?

Un joli cœur avec du poil autour a posé la patte dans votre foyer. Votre mission ? Satisfaire l’ensemble de ses besoins au quotidien et, bien sûr, le rendre heureux ! Servir des repas de qualité, équilibrés et correspondant au profil de votre animal de compagnie fait partie de vos nombreuses responsabilités : l’alimentation joue un rôle clé sur sa santé.

Lorsque votre nouveau compagnon à 4 pattes pousse la porte de votre maison (ou si vous décidez de changer son alimentation au cours de sa vie), pensez à instaurer une transition alimentaire en douceur. Cette démarche permet à l’organisme « d’apprendre à bien digérer » un nouvel aliment. Mal assimilé, il risque de causer quelques désagréments à votre poilu tels que des diarrhées.

En effet, l’appareil digestif de votre ami à fourrure s’avère sensible. Tout changement brutal d’alimentation peut déséquilibrer sa flore intestinale, raison pour laquelle une transition alimentaire progressive se révèle être nécessaire. Laissez Médor ou Mistigri s’adapter à son nouvel aliment. Au fil du temps, il s’acclimatera au goût, à la composition nutritionnelle et à la présentation.

Au refuge ou à l’élevage où vous avez adopté votre quadrupède, n’hésitez pas à demander la marque des croquettes et la quantité journalière que le personnel lui proposait, afin de mettre en place une transition alimentaire à son arrivée.

Comment procéder à une transition alimentaire chez votre chien ou votre chat ?

Lors de la transition alimentaire, la patience sera votre meilleure alliée. Durant une semaine environ, vous devez préparer chaque jour la ration de votre fidèle compagnon en incorporant peu à peu sa nouvelle alimentation à l’ancienne.

Voici les étapes que nous vous conseillons de suivre :

  • Jours 1 et 2 : mélangez 75 % de son ancien aliment et 25 % de son nouvel aliment.
  • Jours 3 et 4 : mélangez 50 % de son ancien aliment et 50 % de son nouvel aliment.
  • Jours 5 et 6 : mélangez 25 % de son ancien aliment et 75 % de son nouvel aliment.
  • À partir du jour 7 : servez-lui 100 % de son nouvel aliment.

Nous vous invitons à consulter les indications mentionnées sur le sac de croquettes de votre animal de compagnie pour adapter les quantités de nourriture, et respecter ses besoins spécifiques. Son alimentation doit tenir compte de sa taille, de son âge, de son mode de vie et de son état physiologique.

De plus, laissez toujours à sa disposition une gamelle d’eau fraîche et propre afin qu’il s’hydrate correctement au quotidien.

Quelles sont les précautions à prendre après la transition alimentaire de votre chien ou de votre chat ?

Une fois la transition alimentaire effectuée, il est nécessaire de garder un œil sur votre fin gourmet et de rester attentif à son état de santé. Inspectez notamment ses selles au cours des prochaines semaines, car elles constituent un excellent indicateur du fonctionnement de son système digestif.

En outre, assurez-vous que son poids évolue de manière favorable en le pesant régulièrement. Votre animal de compagnie ne doit ni en perdre ni en prendre trop, au risque de souffrir de problèmes de santé (surpoids, obésité…).

En règle générale, il faut attendre au moins 2 mois après la transition alimentaire pour observer les signes visibles de sa nouvelle alimentation : son poids s’avère idéal ; sa peau est saine ; il arbore un poil beau et brillant ; il émet des selles bien formées.

En cas de symptôme inhabituel ou de doute, nous vous invitons à demander conseil à votre vétérinaire.